Nicolas Gut

lundi 4 septembre 2017

Une IA au secours de Game of Thrones

Intelligence artificielle – # # # # # # # #

On sait déjà que ce pauvre George R.R. Martin ne tient pas la cadence d’écriture qui lui permettrait d’alimenter la version télévisuelle de sa saga Game of Thrones. Obligeant Netflix à s’affranchir de l’auteur à partir de la saison 6.
Voilà que Zack Thoutt, ingénieur, est allé plus loin dans l’impatience en écrivant une IA, réseau de neurones récurrents, qui, après avoir ingurgité les 5000 pages de la série à ce jour disponibles, serait capable d’écrire la suite.
Une réussite partielle qui voit une rédaction convenable sur les premiers chapitres avec des intrigues qui tiennent la route et relativement peu d’incohérence et même la création d’un nouveau personnage. La suite se dégrade pour des questions de mémoire long terme (réseau à architecture LSTM, voir ici). Mais rien qui ne tienne pas la dragée haute fasse aux théories échafaudées par les fans entre 2 saisons.

L’article original est sur Vice et le premier chapitre de la prose artificielle est ici

lundi 13 février 2017

Les « mots vides » ou « stopwords »

Intelligence artificielleMarketing – # # # # # # # #

Si vous êtes familier avec le domaine de la recherche d’information, vous savez ce que sont les mots vides (stopwords). Ce sont des mots qui sont trop communs et trop fréquemment utilisés pour être pertinents à la recherche d’information. Voire, qui risquent de polluer cette dernière.
Chaque langue présente ses propres mots vides et les avoir sous la main peut présenter un grand intérêt quand on doit travailler pour le SEO ou pour quelques exercices d’indexation, de syntaxe ou de sémantique.
Sur cette page se trouvent les mots vides de plus de 40 langues de quoi contenter une belle curiosité.